Plaque professionnelle : ne pas y inscrire n’importe quoi

De nombreux professionnels s’installent dans leurs nouveaux locaux et oublient de se fabriquer une plaque professionnelle pour asseoir leur statut et leur localisation aux yeux du grand public. D’autres pensent bien à apposer des plaques devant leur bâtiment, mais ils le font sans avoir une connaissance solide des règles en vigueur autour des plaques professionnelles.

En effet, il faut savoir que la loi n’autorise pas tout sur ces plaques, et qu’il y a des principes à ne pas outrepasser si l’on veut éviter d’avoir des ennuis avec la mairie ou les autorités. Par exemple, on ne doit pas inscrire des informations superflues sur sa plaque, ni les concevoir dans un style trop voyant. Ce sont là quelques règles, mais il y en a d'autres.

Oubliez les plaques immenses

Il faut savoir que la législation concerne également les dimensions de la plaque professionnelle en question. Comme l’indique très justement le guide plaqueprofessionnelle.info, les plaques ne peuvent pas être conçues dans n’importe quelles dimensions !

Cela est considéré comme de la pollution visuelle doublée de concurrence déloyale. En outre, la police doit rester relativement sobre, ne pas être trop grosse ou trop tape-à-l’oeil.